Skip to main content

Le compte personnel de formation (ou CPF) est la propriété du salarié. Il est le seul à pouvoir décider de le « mobiliser », c’est-à-dire de l’utiliser pour suivre une formation. Pourtant, selon une étude l’IFOP, 21% des salariés ignorent son existence. Certains pensent même, à tort, que la mobilisation du CPF relève de l’initiative de leur employeur.

L’entreprise a intérêt à ce que ses salariés se forment pour développer leurs compétences. Il s’agit aussi de permettre aux employés d’évoluer en fonction des nouvelles orientations stratégiques.

L’employeur ne peut pas obliger son personnel à mobiliser le crédit de formation du CPF, mais il peut l’y encourager. Il peut donc être force de proposition, en suggérant au salarié d’utiliser son CPF pour des actions de formation utiles à l’entreprise.

Bien informer ses salariés sur le compte personnel de formation

C’est au salarié qu’il appartient de mobiliser son CPF. Pour le faire, il doit d’abord être bien informé de ses droits. C’est à l’employeur qu’il revient d’accompagner l’évolution des pratiques professionnelles, en veillant par exemple à ce que les formations retenues soient en adéquation avec les orientations stratégiques de l’entreprise. 

Il ne s’agit évidemment pas d’imposer une formation au salarié, mais de le responsabiliser en lui montrant quels profits il peut tirer d’un développement de ses compétences professionnelles.

L’information par les responsables RH constitue donc la première condition pour que les entreprises puissent tirer le meilleur parti du CPF de leurs employés. 

Elitek - Le CPF en entreprise : comment bien l’utiliser ?

Pourquoi inciter ses salariés à mobiliser leur CPF ?

Le monde économique est en constante évolution. Les entreprises doivent veiller à développer des stratégies qui viendront répondre aux nouveaux défis. Ces stratégies s’appuient sur les compétences des salariés. Pour gagner en efficacité et s’adapter aux exigences du marché, de nouvelles façons de travailler sont généralement nécessaires.

C’est pourquoi inciter les salariés à mobiliser leur CPF présente de nombreux avantages pour l’employeur. Il s’agit évidemment de cibler des formations qui répondent aux besoins de l’entreprise et de ses évolutions stratégiques

L’employeur aura tout intérêt à choisir des prestataires de formation fiables

Mettre en place une formation professionnelle efficace grâce au CPF

Le CPF est une chance non seulement pour les salariés, mais aussi pour l’entreprise. Voici quelques conseils pour une gestion optimale de la formation professionnelle, grâce au CPF.

Sélectionner des formations ciblées

L’employeur ou son service RH aura tout intérêt à sélectionner avec soin le ou les prestataires de formation. Il pourra ensuite proposer un catalogue ciblé de formations à ses salariés.  

Autre point essentiel : vérifier la qualité des contenus et leur cohérence avec les objectifs de l’entreprise.

Formation : mettre en œuvre un accord d’entreprise ou une charte

Pour bien cadrer la mobilisation du CPF, la mise en place d’un accord d’entreprise est incontournable. Ce protocole est négocié avec les représentants du personnel et définit : 

  • la participation complémentaire de l’employeur, au-delà du crédit CPF ;
  • la part de formation sur temps de travail. 

 Le but est de parvenir à un accord gagnant-gagnant, qui entraîne l’adhésion des représentants des personnels comme des salariés. 

En l’absence d’accord d’entreprise, il est possible pour l’employeur de s’appuyer sur une charte de la formation, dès lors que les propositions de cette charte sont plus favorables que ce que préconise la loi sur le CPF.

Elitek - Le CPF en entreprise : comment bien l’utiliser ?

Part de l’entreprise dans le financement de la formation

Financement sur fonds propres

Les crédits du CPF se révèlent souvent insuffisants. De plus en plus d’entreprises envisagent d’abonder le budget formation du salarié. La contrepartie en est que l’entreprise définit les critères retenus. Elle s’assure ainsi un retour sur investissement, grâce à des contenus en accord avec ses attentes et sa stratégie de développement.

Budget formation des OPCO

L’entreprise peut aussi utiliser l’abondement du budget formation alloué par l’entremise des OPCO. Il s’agit des Opérateurs de Compétences mis en place par le gouvernement en 2019 pour accompagner les besoins en formation des entreprises : principalement des formations qui permettent aux salariés de faire face à l’évolution des tâches qui leur sont demandées. 

Utiliser la formation sur temps de travail

Parmi les points à discuter dans l’accord d’entreprise figure le critère du temps de travail consacré à la formation. L’employeur aura tout intérêt à en définir précisément la quotité : 

  • 50 ou 60% sur temps de travail, 
  • le reste de la formation sur le temps libre du salarié. 

Ce type de mesure est fortement incitatif, puisque l’employé est rémunéré sur une partie de son temps de formation

Comme on le voit, l’employeur a un rôle central à jouer dans la mobilisation du CPF. Certes, c’est au salarié qu’il convient de décider comment il souhaite utiliser ses crédits de formation, mais l’employeur peut, en l’accompagnant dans son évolution professionnelle, tirer le meilleur parti de cette mobilisation du compte personnel de formation.

Vous souhaitez un prestataire de formation performant ? N’hésitez pas à contacter Elitek !

Avez-vous besoin de suivre une formation ?

Échangez avec l’équipe Elitek pour en savoir plus sur nos formations dispensées par des experts

 

Contactez-nous

Faites-nous part de votre projet de formation, nous sommes là pour vous guider.

Contactez-nous
Close Menu

Elitek

Formons vos équipes.

A propos

103 Quai du Président Roosevelt
92130 Issy Les Moulineaux

T : +33 (0)1 76 50 36 66
E : hello@elitek.fr